Composition de la couverture


La couverture est constituée de plusieurs parties distinctes réunies dans le même document :

• la première de couverture (à droite en bleu)
• la quatrième de couverture (à gauche en vert)
• le dos (au centre en jaune)
• le fond perdu (tout autour en orange)

Couverture vide

Les trois premiers éléments ont leur surface d’emprise de sécurité (rectangle noir) qu’aucun texte ne devrait franchir.
La zone de fond perdu est une surface, située à l’extérieur de la page, dans laquelle on fait déborder légèrement (de 2 mm environ) les photos ou les aplats de couleur qui doivent impérativement atteindre les bords de la page. Lors du rognage final, une légère imprécision pourrait sinon laisser voir un peu de blanc très disgracieux.

La hauteur du document correspond à la hauteur de la page augmentée d’une double largeur de fond perdu et la largeur est égale à 2 fois la largeur de page + largeur du dos + double largeur du fond perdu.

Compte tenu du format SRA3 du papier utilisé en impression numérique (320 x 450 mm), il peut y avoir impossibilité à imprimer la couverture de certains formats :
 — un ouvrage A4 qui comporterait beaucoup de pages verrait la largeur totale de la couverture excéder la dimension SRA3 à cause d’un dos trop important.
 — de même, les ouvrages imprimés dans le sens paysage, où la hauteur de page devient la largeur, ne sont envisageables que dans des formats réduits.

Heureusement, certaines presses numériques spéciales (moins répandues) peuvent imprimer ces couvertures sur un papier plus grand, avec surcoût évidemment. La seule alternative étant la presse offset au coût de tirage prohibitif pour les petites et moyennes séries.


Réalisation de la couverture


Le graphiste chargé de la réalisation devra calculer les diverses dimensions du document final. Pour cela, il lui faudra connaître, outre le format final choisi pour l’ouvrage, la largeur du dos et les caractéristiques de la presse utilisée (fond perdu, hirondelles, charte graphique couleur, etc.). La largeur du dos étant fonction de la nature du papier utilisé ainsi que du nombre de pages du livre, la couverture ne peut donc être réalisée qu’une fois la mise en page terminée.


Couverture avec débords et traits
Placement des différents éléments retenus ( avec emprise sur le fond perdu )




Couverture avec débords, traits et gabarit

Alignements ou centrages des éléments grâce aux gabarits




Couverture rognée + traits

Visualisation de la couverture rognée pour contrôle




Couverture rognée

Idem sans les diverses limites d’emprises


–––––––––––––––––



Couverture PDF final


Pour finir le travail, il est procédé à l’exportation du fichier prépresse au format PDF, le logiciel se chargeant de vérifier la conformité de tous les éléments aux normes PDF/X-1a, PDF/X-4 ou autres, selon les presses utilisées.

Le fichier qui en résulte regroupe toutes les données nécessaires, polices, images et documents ainsi que les repères de centrage, de colorimétrie et de découpe. Il sera transmis à l’imprimeur accompagné du fichier PDF du livre.

© ART 2016                                                                                     AUTEURS DES RÉGIONS ET DES TERROIRS                                                                                           V 3.00